Pourquoi opter pour un système de gestion des droits ?

Les organisations de toutes tailles doivent assurer la protection d’informations numériques importantes contre la négligence et la malveillance. L’augmentation des vols d’informations et l’émergence de nouveaux besoins législatifs pour protéger les données soulignent la nécessité d’une meilleure protection du contenu numérique. L’utilisation croissante d’ordinateurs pour créer et utiliser ces types d’informations sensibles, l’introduction de la connectivité extensive via les réseaux privés et publics (y compris Internet) et l’apparition de matériel informatique de plus en plus puissant ont contribué à faire de la protection des données un aspect essentiel de la sécurité.

Parmi les différents types de contenu numérique, citons notamment les rapports générés par les bases de données sur un portail d’informations, les messages électroniques confidentiels, les documents de planification stratégiques, les rapports relatifs à la défense nationale et autres fichiers gouvernementaux sensibles. Cette section décrit certaines des principales raisons pour lesquelles il est nécessaire de déployer RMS pour protéger le contenu.

Vulnérabilité des informations des organisations

Les organisations créent et utilisent une grande variété de contenus différents qu’ils ont besoin de protéger. La liste suivante donne des exemples de contenu que RMS permet de protéger :

  • Fichiers et informations numériques classiques. Les exemples types de fichiers et informations numériques classiques sont les communications par courrier électronique, les documents liés à un projet, les rapports confidentiels, les plans de marketing et les présentations de produits. Les utilisateurs de systèmes informatiques partagent ces documents sur une base régulière dans des messages électroniques, des applications de conférence, des partages de disques et des systèmes serveurs ou point à point. Cette catégorie peut également inclure d’autres types de contenus sensibles, tels que les analyses de performances de salariés et les dossiers du personnel que les utilisateurs souhaitent conserver dans un état sécurisé et rapidement disponibles.
  • Informations propriétaires sur une organisation. Les cadres supérieurs utilisent ces informations pour administrer, surveiller et diriger les activités d’une organisation. Ce contenu propriétaire peut inclure les rapports relatifs aux ventes ou aux parts de marché d’une organisation, les informations sur les performances financières ainsi que les prévisions et présentations stratégiques. La distribution ou l’utilisation incorrecte de ce contenu peut nuire considérablement à l’organisation, aussi bien dans le domaine de la compétitivité que sur le plan juridique.

Le déploiement de RMS peut donc représenter une part importante d’une stratégie de sécurité pour protéger ce contenu vulnérable.

Sécurité réseau améliorée

La protection du contenu numérique est une tâche permanente et difficile. Généralement, les organisations sécurisent les fichiers et les informations numériques en utilisant des méthodes de sécurités basées sur le périmètre. Les pare-feu peuvent limiter l’accès au réseau de l’entreprise et des listes de contrôle d’accès discrétionnaires peuvent limiter l’accès à des données spécifiques. En outre, les organisations peuvent utiliser les technologies et les produits de cryptage et d’authentification (tels que les l’infrastructure de clé publique (PKI) et Kerberos) pour sécuriser les messages électroniques lorsqu’ils sont en transit et pour s’assurer que les destinataires visés sont les premiers à ouvrir les messages.

Ces méthodes aident les organisations à contrôler l’accès au contenu sensible. Les destinataires restent cependant libres d’utiliser le contenu qu’il reçoivent comme bon leur semble. Une fois l’utilisateur authentifié et le contenu décrypté, aucune restriction ne contrôle l’utilisation ni la destination du contenu. Les méthodes de sécurité de périmètre ne peuvent pas appliquer les règles d’entreprise qui contrôlent la façon dont les personnes utilisent et distribuent le contenu en dehors du périmètre du réseau ou en cas de violation du périmètre.

Si vous comptez sur la discrétion et la responsabilité de chacun pour ce qui concerne le partage et l’utilisation du contenu numérique, vous vous exposez à u un niveau de risque inacceptable dans ce modèle de sécurité de réseau. Même les violations de sécurité accidentelles peuvent provoquer de graves dommages. Par exemple, un utilisateur peut, par erreur, envoyer un message électronique ou des documents sensibles à des destinataires dont les intentions peuvent être malveillantes.

Outre les menaces de vols et d’utilisation incorrecte, une liste croissante de spécifications législatives s’ajoute à l’activité fastidieuse qui consiste à protéger le contenu numérique. Par exemple, de nombreuses organisation aux États-Unis doivent se conformer aux règles de « Fair Disclosure » (divulgation impartiale) défini par la SEC (commission des valeurs mobilières aux États-Unis), qui résout le problème de la divulgation sélective de certaines informations aux investisseurs privés. De même, les secteurs financiers, gouvernementaux, médicaux et juridiques sont de plus en plus confrontés à la nécessité d’améliorer la protection du contenu numérique en raison des nouvelles normes législatives.

Sans solution logicielle de bout en bout, telle que RMS qui permet de contrôler efficacement l’utilisation du contenu numérique quelle que soit sa destination, le contenu peut trop aisément aboutir dans de mauvaises mains, que ce soit par malveillance ou par accident.

Amélioration de la protection de contenu numérique

Le contenu numérique doit être mieux protégé. Bien qu’aucun formulaire d’informations ne pourra jamais être invulnérable et qu’il n’existe aucune méthode infaillible de protection des données, la meilleure défense consiste à acquérir une solution complète qui protège les informations.

En tant qu’élément essentiel de la stratégie de sécurité d’une organisation, une solution ayant pour but l’amélioration de la protection des informations doit permettre de contrôler la manière dont le contenu est utilisé et distribué au-delà du simple contrôle d’accès. Une solution pour l’amélioration de la protection des informations doit permettre de :

  • protéger les enregistrements et les documents d’une organisation sur l’intranet de la société, et empêcher qu’ils soient partagés avec des utilisateurs non autorisés ;
  • assurer que le contenu est sécurisé et protégé contre la falsification ;
  • faire expirer du contenu en fonction de contraintes temporelles appropriées, même lorsque ce contenu est envoyé sur un extranet vers d’autres organisations ;
  • exiger un journal d’audit pour effectuer le suivi des personnes qui ont accédé et utilisé le contenu.

RMS offre toutes ces fonctionnalités.

Essayer Microsoft RMS gratuitement

Menu
Profil Informatique
Demande de contact
Vous avez besoin d'un prestataire réactif pour assurer la maintenance de votre parc informatique ? Laissez-nous un message et nous vous contacterons rapidement !
Merci, nous vous contacterons rapidement !